Image
image
image
image


Notre philosophie d'intervention

Puisque les causes véritables de la violence, ou à tout le moins une partie des causes, se trouvent cachées dans l’inconscient et les expériences malheureuses de l’enfance, c’est à ce niveau que le travail thérapeutique se situe. Ainsi, les personnes aux comportements violents ont besoin de faire le deuil des souffrances et des pertes qu’ils ont intégrées. Tout en travaillant sur des objectifs immédiats tels que l’arrêt du comportement et l’apprentissage de l’expression des émotions, les intervenants consacrent plusieurs séances de groupe à l’exploration de l’histoire personnelle des personnes et des expériences vécues dans la famille d’origine. D’autres thèmes tels que le développement de frontières adéquates au sein d’une relation, la perception de soi et la crainte d’être abandonné, l’apprentissage de la communication fonctionnelle sont également abordés.

Pour rendre explicites les processus inconscients qui génèrent la violence, les intervenants utilisent les techniques classiques d’analyse telles que la remise en question, la clarification et l’interprétation. Il est particulièrement important que le soutien et la confrontation soient bien dosés, compte tenu de la profondeur des blessures qui sont éveillées au cours de la démarche. Les stratégies punitives, telle que la condamnation morale sont jugées inappropriées, voire même contre-productives. Le groupe constitue une bonne stratégie d’intervention dans la mesure où il offre un environnement supportant, brise l’isolement et peut être vécu par le participant comme une famille substitut qui l’aide à réparer les traumatismes antérieurs.




image


image
image